Changer la chaine du vélo, quand comment, qu'en faire ? - [Le calepin du geek]
Le calepin du geek
Geek : Personne s’intéressant à des domaines pointus, avec une once de créativité.

Ceci est un site perso, dans le pur esprit web 1.0, compilant des notes diverses sur des thèmes d’intérêt. (Informatique, programmation, voyage à vélo, réflexions)

Changer la chaine du vélo, quand comment, qu’en faire ?
Article mis en ligne le 30 janvier 2016
par aldoniel
Imprimer cet article logo imprimer

 Une chaîne de vélo est une pièce d’usure

Il est difficile de savoir au bout de combien de kilomètres il faut la changer, l’usure étant très variable selon les conditions d’utilisation (montées en côtes...)

 Une usure provoquera :

  • une difficulté voir une impossibilité à régler correctement les vitesses indexées, avec une chaîne qui saute, des vitesses qui changent spontanément avec l’effort...
  • Un risque de blocage de la chaîne qui peut alors se rompre.
  • Une usure prématurée des plateaux et des pignons, dont le changement sera nettement plus coûteux. En effet, une chaîne neuve s’appuie entre deux dents, alors qu’une chaîne usée s’appuiera uniquement sur une seule dent d’où une usure plus rapide.

 Une chaîne usée s’allonge :

  • à partir d’un allongement de 0,75 %, la chaîne est usée.
  • À partir de 1 % d’élongation, la chaîne est à changer absolument, devant le risque d’usure des pignons et des plateaux. Selon certains, les pignons sont aussi à changer.

Les chaînes présentent une longueur constante des maillons d’une marque à l’autre, indépendamment du nombre de vitesses (seule la largeur de la chaîne change avec le nombre de vitesses).
De ce fait, la manière la plus précise et la plus simple pour estimer l’usure consiste à utiliser une réglette qui vient se loger entre les maillons. Ces réglettes présentent une double face. Une à 0,75 % et une à 1 %. Si la face s’enclenche entièrement entre les rayons, c’est que le degré d’usure concerné est atteint.

JPEG - 70.8 ko
Indicateur d’usure de chaine sur une chaîne neuve. (Outil non enclenché entre les maillons : usure < 0,75%).
JPEG - 77.4 ko
Un peu tard, cette transmission a dû souffrir. (Élongation de 1%.)

 Comment changer la chaîne soi-même ?

  • Il suffit de compter les maillons de la chaîne déjà montée (en partant du principe que le vélo est de bonne qualité, avec une longueur adaptée, ce qui n’est pas toujours le cas dans le bas de gamme).
  • De connaître le nombre de vitesses (8, 9 ou 10) (le nombre de pignons sur la roue arrière)
  • De choisir une marque de qualité correcte et de lire les instructions du constructeur (par exemple Shimano vend des chaînes dont les intérêts sont tous mal documentés, et le montage est un peu plus compliqué avec un sens particulier. SRAM vend des chaînes d’un bon rapport qualité-prix, ex. PC 870 à moins de 15€, de montage simple.)
  • De se munir d’un dérive-chaîne pour raccourcir la chaîne à la longueur considérée.
  • Le montage s’effectue la chaîne sur le grand plateau et le petit pignon. On réalisera un croquis du trajet de la chaîne avant démontage...

 Que faire d’utile de la chaîne usée ?

  • Certaines personnes réalisent des œuvres d’art…
  • Pour sécuriser une salle de faible valeur, on pourra l’utiliser pour attacher la selle au cadre après avoir engoncé la chaîne dans une chambre à air usagée. (La plupart des voleurs opportunistes ne se promènent pas avec un dérive-chaîne en poche)
  • À l’aide d’un tasseau de bois, en 15 minutes, on peut fabriquer un fouet à chaîne artisanal parfaitement fonctionnel. Celui sur la photo ci-dessous a été réalisé en s’inspirant des modèles commerciaux, mais il n’est finalement pas utile de sectionner la chaîne à sa partie moyenne.
JPEG - 39.2 ko
Un fouet à chaîne "recyclage", très facile à fabriquer, solide, fonctionnel. Testé et approuvé.

A télécharger

Pas de documents à télécharger pour cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.70.61